Comment calculer son COS ?

coefficient d'emprise au sol COS

 

 

 

 

 

 

Le Coefficient d’occupation des sols (COS) est établi par chacune des communes de France. Il est obligatoirement inscrit dans l’article 14 du Plan d’occupation des sols (POS). En règle générale, le COS varie de 0,2 à 1,2.

La loi ALUR du 24 mars 2014 a supprimé le COS pour les communes ayant un plan local d’urbanisme (PLU) et pour les terrains situés dans le périmètre d’un plan de sauvegarde et de mise en valeur (PSMV). Seules les communes dotées d’un plan d’occupation des sols (POS) conserve leur COS.

Pour calculer le COS de votre terrain, il suffit de multiplier la surface du terrain par le COS indiqué. Exemple, si votre terrain fait 800 m² et que vous avez un COS de 0,7, vous multiplier 800 x 0,7 soit 560. Votre surface de plancher est donc de 560 m².

Certaines communes autorisent une majoration de 20 % du COS, ce qui permet d’avoir une surface de plancher plus importante, notamment pour les terrains de petites surfaces.

Pour pouvoir profiter de cette majoration, il faut que la construction réponde à 3 conditions :

  • être soumis à un POS, un PLU ou un Plan d’Aménagement de Zone
  • être géographiquement situé dans une zone urbaine
  • être destinée à un usage d’habitation.

En outre, il faut également que le conseil municipal de la ville ait accepté de majorer de 20 % la constructibilité et que la construction réponde aux règles d’urbanisme.

Si vous avez aimé cet article, merci de cliquer sur la mention J’aime ou de laisser un petit commentaire :).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *