Comment choisir votre constructeur de maison ?

constructeur de maison

 

 

 

 

 

 

 

Le choix d’un constructeur de maison individuelle doit être réfléchi sérieusement. En effet, c’est lui qui s’occupera de votre projet de construction et donc du logement dont vous rêvez.

C’est pourquoi, il est vivement conseillé avant d’effectuer votre choix de consulter 2 ou 3 constructeurs. Pour une question de facilité, il est opportun d’opter pour des constructeurs situés dans votre département ou votre région et à moins de 50 km de votre chantier. En effet, cela limitera les frais de déplacements inhérents aux artisans intervenants et offrira également l’avantage d’un constructeur qui connaît la région (entreprises, artisans, sous-traitants, services administratifs, nature du terrain, climat, particularités régionales…). Au final, un gain de temps non négligeable qui évite le retard de livraison.

Voici quelques conseils à suivre pour choisir votre futur constructeur de maison :

  • éviter les constructeurs qui cassent les prix ou proposent toute l’année des maisons à bas coût. La construction d’une maison individuelle est un investissement à long terme où il est important de miser sur la qualité pour ne pas le regretter par la suite.
  • rechercher les constructeurs professionnels de maison individuelle de votre région (grands groupes ou indépendants) ou faites marcher le bouche-à-oreille parmi vos connaissances ou votre futur voisinage.
  • assurez-vous de la solvabilité et du sérieux des constructeurs sélectionnés en consultant les sites spécialisés (www.societe.com ou verif.com par exemples), les sites donnant la liste noire des mauvais constructeurs (http://www.aamoi.fr/index.php/top-constructeurs) et pourquoi pas les avis et/ou les forums de discussion sur internet (en restant toutefois vigilant) ou encore profiter des journées Portes Ouvertes ou des salons organisés dans votre région.
  • vérifier si les constructeurs choisis présentent un label de qualité (normes NF Maison Individuelle ou ISO 9000) ou s’ils sont membres de l’Union des Maisons Françaises (UMF), de la Fédération française des constructeurs de maisons individuelles (FFCMI) ou encore de l’association Maisons Qualité.
  • demander la liste des artisans avec qui le constructeur travaille et particulièrement ceux qui sont susceptibles de s’occuper de votre chantier.
  • demander à visiter au moins une maison en cours de chantier (qui ressemble à votre projet) et une maison déjà livrée (en visitant la maison sur place et en discutant avec les propriétaires )
  • ne pas hésiter à demander lors du premier rendez-vous le nombre de maisons individuelles que le constructeur réalise chaque année sur votre secteur (15 maisons minimum) et depuis combien de temps il est installé (5 ans minimum)
  • vérifier la disponibilité des constructeurs en demandant  le nombre de conducteurs de travaux (un conducteur de travaux pour 20 chantiers maximum !)
  • vérifier les garanties et assurances constructeur (le constructeur doit être en mesure de vous présenter les justificatifs en cours de validité)
  • la loi imposant le respect des normes RT2012 (BBC), votre maison devra donc obligatoirement être livrée avec cette norme. Certains constructeurs vont encore plus loin et anticipent la RT2020 avec des performances encore supérieures. Renseignez-vous bien à ce sujet.
  • demander aux constructeurs un avant-projet qui résumera tous les éléments de votre future construction et voyez s’il contient bien l’ensemble des prestations requises (prix, services, qualité technique, traitement de l’eau, revêtement des sols et des murs, préparation du terrain avant construction, aménagement du jardin après construction…)
  • demander la signature d’un contrat de construction de maison individuelle (CCMI) avec le constructeur retenu afin d’obtenir toutes les garanties possibles (prix, livraison, qualité, règles de construction…) et d’être protégé par la loi de 1990.

Au final, il faut que votre constructeur de maison réunisse à lui seul les éléments suivants :

références

réputation

savoir-faire

label qualité

garanties

assurances

écoute

prix

et délai

 

En principe, vous allez rencontrer un seul interlocuteur : le commercial. Généralement sympathique et souriant, il maîtrise bien son sujet (la vente). Mais une fois engagé, vous ne le verrez plus ! Vous échangerez d’une part avec la secrétaire pour les appels de fonds et les formalités administratives et d’autre part avec le conducteur de travaux.

Donc avant de signer quoi que ce soit, demandez à rencontrer ces deux personnes car il faut que le courant passe bien avec eux : la secrétaire est souvent une personne clé qui connait parfaitement le fonctionnement de l’entreprise. Ne prenez jamais la secrétaire de haut !

Quand au conducteur de travaux c’est L’ INTERLOCUTEUR LE PLUS IMPORTANT, vérifiez que ce dernier réside bien dans votre région et demandez-lui son numéro de portable et sa ligne directe rapidement et essayer de le joindre sur son portable en inventant un prétexte ( par exemple: “j’avais oublié de demander au commercial, mais dans combien de temps mon chantier démarre t-il  après l’obtention de mon permis de construire ?”) , il y a 90 % de chance pour que vous tombiez sur sa messagerie, s’il vous répond rapidement c’est un bon point, passé deux jours sans réponse… passez votre chemin.

Et surtout comparez avant de vous engager, montrez la meilleure proposition commerciale aux autres concurrents (plan et descriptif), c’est eux qui vous dénicheront les points faibles que vous auriez pu laisser passer et au pire, ils vous feront une proposition plus intéressante :). C’est le projet d’une vie, donc ne soyez pas gêné de faire cela.

Si vous avez aimé cet article, merci de cliquer sur J’aime ou de laisser un petit commentaire :).

Crédit photo Fabio Balbi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *