Le déroulement chronologique de votre construction de maison

déroulement chronologique construction maison

 

 

 

 

 

 

 

 

La construction d’une maison individuelle nécessite de nombreuses étapes. Aucune ne doit être négligée. Voici donc un résumé du déroulement chronologique de votre futur chantier dont l’ordre peut varier quelque peu suivant le lieu de résidence du terrain (Ile-de-France, province et même selon la région) :

1. La chronologie idéale car elle permet de comparer sereinement les différents projets des constructeurs :

  • achat du terrain (signature du compromis de vente, obtention d’un prêt si nécessaire puis signature de l’acte de vente chez le notaire)
  • recherche d’un constructeur, réalisation d’avant-projets, choix du constructeur et détermination du plan
  • constitution du dossier de permis de construire
  • dépôt du dossier de permis de construire
  • planification de la construction avec votre constructeur
  • obtention du permis de construire

2. La chronologie la plus fréquente :

  • réservation d’un terrain avec un agent immobilier ou un vendeur et signature d’un compromis de vente du terrain
  • recherche d’un constructeur, réalisation d’avant-projets, choix du constructeur et détermination du plan
  • constitution du dossier de permis de construire
  • dépôt du dossier de permis de construire
  • planification de la construction avec votre constructeur
  • obtention du permis de construire
  • achat du terrain

3. La chronologie la moins favorable :

  • réservation d’un terrain avec un constructeur qui en a l’exclusivité (ou qui le fait croire !) : à vérifier.
  • constitution du dossier de permis de construire
  • dépôt du dossier de permis de construire
  • planification de la construction avec votre constructeur
  • obtention du permis de construire
  • achat du terrain

Ensuite, le déroulement chronologique se poursuit généralement de la façon suivante:

  • affichage sur le chantier de cette obtention par le dépôt d’un panneau d’affichage
  • viabilisation (si nécessaire ou si pas prise en charge par le constructeur)
  • début des travaux (avec réunions de chantier régulières à chaque étape et même pendant si possible) :

– terrassement

– fondation

– gros-œuvre (dalle et maçonnerie : édification des murs et planchers)

– charpente et couverture (toit)

– menuiserie : pose des fenêtres et portes extérieures (votre maison est alors hors d’eau/hors d’air)

– finitions extérieures et pose du crépis (à ce stade ou en fin de chantier)

– coulage de la chape sur la dalle intérieure

– pose de l’isolant (sur rail avec membrane d’étanchéité)

– pose des cloisons, faux plafonds, des portes intérieures et de l’escalier

– passages de toutes les gaines électriques et sanitaires (mise en route du compteur électrique)

– mise en place de tous les appareillages électriques et appareils sanitaires

– raccordement au réseau

– carrelage, peinture et revêtements de sols

– réalisation des abords extérieurs, luminaires

– nettoyage

  • signature du procès-verbal de réception des travaux (point de départ de la garantie décennale)

… et voilà, vous allez pouvoir maintenant profiter de votre chez-vous  !

Si vous avez aimé cet article, merci de cliquez sur J’aime ou de laisser un petit commentaire :).

Crédit photo Chlorophylle

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *